San Gimignano


San Gimignano s'érige, avec le profil de ses tours, sur un col (m. 334) d'où l'on domine l'entière Vallée d'Elsa

Siège d'un petit village étrusque dans la période hellénique (II III siècle A.C.) la cité fut fondée aux alentours du X siècle prenant le nom du Saint évêque de Modena, San Gimignano qui aurait sauvé le bourg des hordes de barbares. Le bourg eut un grand essor pendant le Moyen Age grâce à la voie Francigena qui le traversait. 

Les actuelles 15 tours médiévales (ce n'est qu'un souvenir des 72 que la ville possédait à l'apogée de sa splendeur) annoncent de loin au visiteur la richesse de cette petite ville toscane. 

La stupeur continue lorsqu'on passe l'une des portes de la double enceinte des murailles et que l'on remonte les rues silencieuses parsemées d'anciens bâtiments.

Soudain ces rues débouchent dans trois places au sommet de la ville, où l'on ne peut qu'admirer les palais médiévaux qui les entourent.